Contactez-nous !

Entrepreneure éco-stylée

Sandra Legel, 
CEO et créatrice de Biom Paris®

21 mars 2019
Biom Paris® c’est l’histoire d’un objet pas très glamour, difficile à nettoyer et pourtant indispensable à notre petite pièce d’eau, qui croise le chemin d’une entrepreneure peu banale prête à faire fi des tabous… Avez-vous deviné de quel objet il s’agit ? Du balai brosse pour toilettes !

Ouverte au monde qui l’entoure et sensible aux enjeux écologiques, Sandra Legel décide il y a 3 ans de s’attaquer à ce laissé-pour-compte de notre quotidien pour en faire un objet à la fois fonctionnel, design et responsable.


Une aventure entrepreneuriale osée

Hollandaise installée en France depuis 27 ans, Sandra est une entrepreneure dans l’âme. En effet, 10 ans après avoir créé sa première marque, elle remet le couvert en fondant Biom Paris® pour Business innovant ouvert au monde en mars 2016. "C’est en utilisant un balai brosse au quotidien que l’idée m’est venue. Je me suis demandée : comment améliorer son usage tout en diminuant notre empreinte écologique ?" nous explique Sandra. 

Lorsqu’on s’interroge sur les impacts environnementaux des produits du quotidien, les lingettes, coton-tiges, produits d’hygiène et ménagers se retrouvent souvent en première ligne. Or, le balai brosse est fréquemment jeté avant même d’avoir été nettoyé. De plus, sa fabrication est majoritairement assurée au bout du monde, sans parler du plastique uniquement pétro-sourcé qui le compose.

Armée de ses premiers croquis, Sandra franchit en juin 2016 une première étape en levant 120 000 euros de pré-amorçage : elle peut financer la fabrication de ses premiers moules.  

Un produit éco-conçu et “made in France”

Créer un objet qui dure dans le temps en optimisant son efficacité et en réduisant son empreinte écologique, voilà l’ambition de cette entrepreneure audacieuse. Pour ce faire, elle démarre, accompagnée par la coopérative Mu, une longue phase d’études et d’Analyse de Cycle de Vie. "J’ai testé des balais brosse du monde entier et exploré de nombreuses pistes ! Le design, le poids, les matériaux, les processus de fabrication et l’emballage : tout est passé au crible” nous confie-t-elle.


Alors que l’usine de production à laquelle elle fait appel n’a auparavant jamais travaillé avec des matières bio-sourcées, le balai brosse de Sandra est conçu à partir de plastiques recyclés, de déchets de betterave et de dérivés d’algues brunes de Saint-Malo injectés lors du processus de fabrication. Ce dernier est d’ailleurs entièrement assuré en France, à Bouttencourt (80) !

La démarche ne s’arrête pas là : le packaging est en carton recyclé imprimé à l’encre noire seule, et chaque client reçoit des astuces pour aller plus loin telle que, par exemple, l’utilisation du vinaigre blanc comme produit de nettoyage du balai. Côté fin de vie, la brosse est conçue pour durer dans le temps. A ses clients hôteliers, Biom Paris propose un système de reprise au bout de 2 ans afin de pouvoir recycler, lorsque le volume sera suffisant, le socle et le manche des balais.

Eco-stylé ? Oui !

Pour le design de sa brosse, Sandra Legel a appliqué les principes du biomimétisme : inspirée des nervures naturelles d’une feuille d’arbre, la brosse facilite l’écoulement de l’eau. "En empêchant les gouttes accidentelles et en réduisant le papier consommé pour les essuyer, ce sont 30 000 arbres et 2 700 litres d’eau par an et par personne qui peuvent être économisés lors de l’utilisation" nous explique-t-elle.



Et l’entrepreneure compte bien aller plus loin. “Le balai brosse est le porte-drapeau de la marque mais j’ai depuis toujours l’ambition de créer une gamme pour salle de bain, pour cuisine puis pour le jardin”. Toujours guidé par l’éco-conception et la bio-inspiration, Biom Paris démarrera prochainement des tests d’injection à base d’algues vertes pour la fabrication de ses produits.

Le précieux conseil de l’entrepreneure

“Partagez votre projet, entourez-vous d’experts mais aussi de personnes aux parcours différents, inspirez-vous en et faîtes-vous accompagner” nous confie Sandra dont le parcours entrepreneurial a été suivi par de nombreux acteurs.

Le mot de la fin ? “Personne ne possède toutes les qualités pour être un entrepreneur qui assure sur tous les fronts : c’est pourquoi savoir s’entourer est une des clés de la réussite.”